La Morphologie du Cheval



Les os reliés entre eux par des articulations, sont mis en mouvement par des muscles. le tout forme l'appareil locomoteur du cheval.

1) Le Squelette du Cheval.

Le squelette est la charpente osseuse du cheval. Les os du cheval sont formés de tissus vivants : On distingue :
Les différentes parties du squelette :
cliquez!

La plupart des os sont en relation entre eux à travers un "bain articulaire" (liquide synovial), maintenu par une enveloppe étanche (capsule articulaire). C'est ce que l'on appelle les articulations. Ainsi, la plupart des os peuvent être mis en mouvement les uns par rapport aux autres. Les articulations assurent la mobilité des os entre eux. Les surfaces articulaires sont recouvertes de cartilage lisse, lubrifié par la synovie. L'ensemble est enfermé dans une capsule articulaire souple faite de ligaments.
Les tendons et les ligaments contribuent aux mouvements en reliant les os entre eux. les muscles fléchisseurs et extenseurs du canon et des phalanges sont prolongés, à partir du genou pour les membres antérieurs, et du jarret pour les membres postérieurs, par des tendons qui s'insèrent sur les phalanges.

  • les principaux tendons :
  • les ligaments : les articulations sont renforcées par des éléments de soutien composées de fibres serrées et résistantes, que sont les ligaments. Par exemple, le ligament suspenseur du boulet qui assure une liaison ferme entre le carpe et le boulet. Ce n'est pas un tendon mais un muscle atrophié et sans fibre musculaire.




    2) Les Muscles du Cheval.

    Les muscles sont les moteurs du mouvement. Un muscle est une structure molle constituée d'un ensemble de fibres, qui agit, par contractions ou extensions, sur la mise en mouvement de la plupart des os entre eux et bien évidemment du corps en général. Les muscles sont reliés aux os soit directement, soit par l'intermédiaire des tendons.

    Il existe plusieurs types de muscles :

    Il existe 5 grands groupes de muscles moteurs :

    A gauche : localisation sommaire des principaux groupes musculaires ; Au milieu : appuyer à gauche au trot ; A droite : phase ascendante d'un saut, trousser des antérieurs.
    jaune = muscles abducteurs ; vert = muscles adducteurs ; bleu = muscles extenseurs ; rouge = muscles fléchisseurs ; rose = muscles rotateurs.

    Les muscles agissent le plus souvent par groupes, en combinant leurs actions. Ainsi, les extenseurs se laissent étirer lorsque les fléchisseurs se contractent, et inversement. De même que les abducteurs se contractent d'autant mieux que les adducteurs sont étirés par leurs insertions osseuses, et inversement.
    Par ailleurs, certains groupes musculaires peuvent fonctionner ensemble, on dira qu'ils sont agonistes, ou congénères, car ils agissent dans le même sens. Lorsque des muscles ne peuvent fonctionner ensembles, ou lorsque le fonctionnement de certains muscles altère la qualité du résultat escompté, on dira que ces muscles sont antagonistes, car ils agissent en sens opposé.
    Quant au muscle peaucier, il frémit par réflexe pour éloigner les insectes.

    cliquez!

    Il faut savoir qu'un muscle qui travaille se développe, s'assouplit, et améliore ses performances. Il a besoin d'oxygène pour travailler. en cas de fatigue ou de manque d'oxygène, il se tétanise et perd toute sa souplesse.






    Retour aux Chevaux